Les collectivités, au cœur de l’aménagement numérique


Le dernier communiqué de presse de l’Avicca (Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel) a été repris sur de nombreux sites généralistes ou spécialisés : ZD Net, 01.net, Mairie-info, picardienumérique, lorrainenumérique, e-alsace, francebtp, fibreoptiquefrance… :

 

« Les collectivités, au coeur de l’aménagement numérique.

Yves Rome, sénateur, Président du Conseil général de l’Oise, a été réélu à l’unanimité Président de l’AVICCA. L’Association des Villes et Collectivités pour les Communications électroniques et l’Audiovisuel regroupe 226 adhérents : 51 Villes, 66 Communautés urbaines ou d’agglomérations, 22 syndicats de communes, 65 structures départementales et 22 régionales, soit plus de 61.000.000 habitants.

Philippe Leroy, sénateur, Vice-Président du Conseil général de la Moselle, a été élu Secrétaire général.

L’AVICCA est l’association spécialisée dans l’aménagement numérique du territoire. Depuis plus de 25 ans, elle regroupe les collectivités les plus avancées sur ce sujet de plus en plus fondamental pour les citoyens, les services publics et les entreprises.

Le renouvellement du Conseil d’Administration est représentatif du mouvement impliquant toutes les strates et tailles de collectivités. Font ainsi leur entrée, pour la première fois, trois régions (Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin via le syndicat mixte Dorsal), une métropole (Communauté urbaine de Lille), un syndicat d’énergie de département rural (SIeA, Ain), et une agglomération (Communauté d’agglomération de La Rochelle).

A l’occasion de la septième édition du colloque « Territoires et réseaux d’initiative publique », les nombreux projets exposés ont permis de montrer que les collectivités étaient déjà engagées dans l’action, mais qu’elles demandaient également un changement du cadre pour que le Très haut débit puisse bénéficier à tous le plus rapidement possible.

A ce titre, Yves Rome, Président de l’AVICCA, a déploré les conditions de l’accord de partage des zones rentables – « nouveau Yalta » – passé entre deux grands opérateurs, sans aucune consultation des collectivités locales.

Une motion, adoptée à l’unanimité par l’Assemblée générale, a ainsi appelé à « replacer les collectivités au cœur de l’aménagement numérique des territoires » à travers « un nouveau cadre d’action permettant de sécuriser les investissements, de pérenniser les interventions des collectivités au profit de l’intérêt général » et d’instaurer une véritable péréquation en faveur de tous les citoyens. »

 

Retrouvez le communiqué sur le site de l’Avicca : http://www.avicca.org/

Partager
  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)