Archive pour mars 2012

Remise des Prix des Initiatives territoriales

En 2012, le Conseil général de l’Oise célèbre les 30 ans de la décentralisation.

A cette occasion, le « Prix des initiatives territoriales », ouvert à toutes les communes de l’Oise et leurs EPCI, a été lancé en partenariat avec La Gazette des communes et Le Courrier des Maires, pour distinguer les réalisations locales innovantes et exemplaires. Lors de la réunion du jury, la dimension citoyenne du projet, l’implication des élus et agents locaux et la démarche partenariale auprès des associations et administrés, ont été particulièrement valorisés. Les lauréats ont été récompensés le 26 mars, lors d’une soirée exceptionnelle à l’Hôtel du Département :

 

Catégorie « L’Oise et la Promotion de son territoire », pour les dispositifs de promotion locale du territoire et de maillage des acteurs locaux dans le cadre de la vie associative, sportive et culturelle, du tourisme, de l’environnement :

Catégorie «L’Oise de toutes les solidarités », pour les dispositifs dans le cadre de l’emploi, de l’insertion, du handicap, de services d’aide à la personne, des personnes âgées, de l’enfance :

Catégorie « L’Oise tournée vers l’avenir », pour les actions dans le cadre de l’économie, de la ruralité, des transports et déplacement, de la jeunesse, de l’éducation, des nouvelles technologies :

 

Le Coup de cœur du jury, pour une action territoriale remarquable, a été remis à la commune de Clairoix pour la réimplantation de la vigne.

Enfin, le Prix du Partenariat, honorifique, proposé afin de valoriser le couple Département – communes, a été attribué au Syndicat Mixte du port fluvial de Longueil-Sainte-Marie.

Chacun des projets récompensés du Prix des Initiative rappelle l’utilité et l’efficacité des collectivités pour assurer un développement durable et solidaire du territoire.

Commenter

Colloque Avicca : « Aménagement numérique : les collectivités dans l’action »

Les 19 et 20 mars, l’Avicca a réuni plusieurs centaines d’élus et de collaborateurs pour un colloque sur la thématique « Aménagement numérique : les collectivités dans l’action », suivi par l’Assemblée générale de l’association et une journée d’études.

Les collectivités locales sont des acteurs indispensables en matière de haut débit et très haut débit, grâce à leur expertise et leur capacité à construire et valoriser les infrastructures de télécommunications sur les territoires ruraux. Sur les 18 derniers mois, les engagements d’investissement sur les réseaux d’initiative publique (RIP), liant à la fois les collectivités et les opérateurs ou constructeurs privés, ont augmenté de 14,5%. Il représente désormais 1,7 milliards de fonds publics et 1,6 milliards de fonds privés. Ces projets témoignent de la capacité des secteurs privé et public à travailler ensemble, dans une logique de coopération économique et d’aménagement du territoire. Mais il est indispensable de rééquilibrer les rapports entre initiative publique et initiative privée, notamment en faisant en sorte que les opérateurs prennent de véritables engagements de couverture, vérifiables, et sanctionnables en cas de non-respect.

Face à ce que l’on pourrait parfois qualifier d’atonie de l’action privée, l’initiative publique fait pour sa part, aujourd’hui, preuve d’une volonté farouche d’agir. Malgré les incertitudes et les difficultés, les collectivités tentent, dans le cadre réglementaire contraint, de se mobiliser pour faire avancer des projets. En peu de temps, de très nombreuses collectivités ont réussi, avec les schémas directeurs territoriaux d’aménagement numérique, de se projeter et de s’engager à dix, quinze ou vingt ans, en pensant un véritable aménagement numérique du territoire.

Mais de nombreuses batailles restent à mener pour faire primer l’intérêt général : par exemple, connaître la stratégie des opérateurs privés par rapport à leurs intentions d’investissement sur les RIP ; et garantir la péréquation nationale. Avec un objectif, une nécessité : remettre au cœur de l’aménagement numérique du territoire, les collectivités  locales.

Commenter

L’EPFLO élargit son périmètre d’action et s’ouvre au Soissonnais

En 2007, le Département créait l’Etablissement Public Foncier de l’Oise (EPFLO), un des premiers outils en France pour lutter contre la pression foncière et offrir aux collectivités locales les services d’ingénierie dont elles ont besoin pour relancer la construction de logements sociaux. Après 5 ans d’exercice, les résultats sont tangibles : 41,5 millions d’euros d’acquisitions ont été engagées, soit environ 450 000 m² qui aboutiront, à terme, à la construction de 1 840 logements, dont 80% de logement social.

Fort de cette réussite, et pour amplifier encore cette dynamique, les élus siégeant en Assemblée générale de l’EPFLO ont choisi de modifier les statuts en juillet 2011 pour accueillir, s’ils le souhaitent, les EPCI et communes picardes, hors du Département de l’Oise. La Communauté d’Agglomération du Soissonnais a été la première en bénéficier de cette nouvelle possibilité offerte. Nous avons officialisé son adhésion le 26 mars dernier, à l’Hôtel du Département l’adhésion, en présence de son président Jean-Marie Carré. Ainsi, l’EPFLO compte aujourd’hui 419 communes membres, soit plus de 630 000 habitants.

Je ne doute pas que cette adhésion de l’Agglomération du Soissonnais soit suivie par d’autres demandes de collectivités picardes. C’est avec la plus grande bienveillance que nous étudierons la recevabilité de ces adhésions qui viendront conforter l’outil de solidarité que constitue notre Etablissement Public Foncier Local de l’Oise.

Commenter

Inauguration des nouveaux locaux de « Beauvais Services Plus »

Jeudi 15 mars, j’ai inauguré les nouveaux locaux de l’association « Beauvais Service Plus », en présence du Vice-président du Conseil général André Vantomme, et de Sylvie Houssin, Thibaud Viguier et Georges Becquerelle, Conseillers généraux de Beauvais.

« Beauvais service plus » est un acteur local important de l’insertion par l’activité économique auprès des publics en réinsertion sociale et professionnelle. C’est pourquoi le Département soutient financièrement à hauteur de 30 000€ le groupement « Beauvais service plus », « Habitat Service Plus » et « Servi-Tec », deux entreprises spécialisées dans l’insertion. Déjà en 2011, notre collectivité a octroyé plus de 200 000 € à 9 entreprises d’insertion et à 14 associations intermédiaires. Ce montant sera porté à plus de 230 000€ en 2012 avec la signature des « contrats de progrès » avec ces partenaires locaux.

Commenter

L’ADTO : toujours plus de projets pour 2012

L’Assistance Départementale des Territoires de l’Oise (ADTO) a tenu jeudi 8 mars sont Conseil d’administration et son Assemblée générale, présentant le bilan de l’exercice 2011. L’année  a été marquée par une nette progression du nombre de collectivités faisant appel aux services de la SPL, qui représente désormais plus de 600 communes. Par conséquent, le volume d’activité ne cesse d’augmenter (plus 28% en 2011), ce qui représente 550 projets. Plus de 30 opérations sont déjà achevées, principalement des travaux d’alimentation en eau potable, de réfections de voirie ou encore, de renforcement de réseaux.

En 2012, l’ADTO continuera d’accompagner le développement des communes, avec près de 600 opérations programmées.

Plus les informations sur : www.adto.fr

Commenter

Le port fluvial de Longueil-Sainte-Marie, décisif pour le développement économique et durable du cœur de l’Oise

Lundi 8 mars, le Département, le Syndicat Mixte du port fluvial de Longueil-Sainte Marie que je préside aux côtés de Philippe Marini, Président de l’Agglomération de la Région de Compiègne ; Marcel Fouet, Président de la Communauté de communes de la Plaine d’Estrées ; Claude Gewerc, Président de la Région Picardie ; Michel Delpuech, Préfet de la région Picardie ; et l’établissement public des Voies Navigables de France (VNF), ont signé la convention – cadre pour la réalisation de la future plateforme multimodale. Les partenaires se sont engagés sur un projet global de financement de 17,2 millions d’euros, dont 2,6 octroyés par le Département.

En 2007, l’Etablissement Public Foncier de l’Oise (EPFLO) a acquis 25 hectares de terrain le long des berges de l’Oise. En 2008, le Département, la Région, la commune de Longueil-Sainte-Marie, l’Agglomération de la Région de Compiègne et la Communauté de Communes de la Plaine d’Estrées, ont créé le Syndicat Mixte du port fluvial de Longueil-Sainte-Marie, autour du projet ambitieux de création d’une plateforme multimodale. Elle sera l’outil stratégique pour développer le transport fluvial à grand gabarit dans l’Oise, en plaçant notre territoire au cœur des échanges économiques au Nord de la France et de l’Europe. Ce sera un puissant levier pour dynamiser l’économie locale et donc, favoriser l’emploi.

Les premiers travaux débuteront en juin 2012, avec une ouverture du port fluvial prévue en 2013.

Commenter

Un nouvel outil pour lutter contre la précarité énergétique dans l’Oise

Mardi 6 mars, les représentants du Département, de la Communauté d’agglomération du Beauvaisis et de l’Agglomération de la région de Compiègne ont signé le Contrat Local d’Engagement « Habiter mieux », pour améliorer la qualité thermique de plus de 1 000 logements sur le territoire.

Le Conseil général a décidé de participer à ce programme national de lutte contre la précarité énergétique pour proposer des solutions toujours plus efficaces aux problèmes de mal logement et limiter les situations d’impayés liées aux factures énergétiques. Il s’agit d’un outil supplémentaire pour le Conseil général dans sa lutte contre l’habitat indigne, en complément notamment du Fonds de Solidarité Logement – Energie.

 

Plus d’informations sur : http://www.oise.fr/guide-des-aides/

Commenter

L’Agenda 21 de l’Oise labellisé « Agenda 21 local de France »

Le 27  février dernier, l’Oise a été distinguée par le label « Agenda 21 local France », décerné par le Ministère en charge de l’écologie. C’est une reconnaissance supplémentaire de l’effort de notre collectivité et de ses partenaires locaux en faveur du développement durable, à la fois dans ses aspects environnementaux, mais aussi économiques et sociaux.

Adopté en 2005 par l’Assemblée départementale, l’Agenda 21 définit les orientations, priorités et actions, pour préparer ensemble l’avenir du territoire. Cet outil propose de nouvelles méthodes de travail, fondées sur la concertation la plus large possible : collectivités, partenaires, forces vives du territoire, notamment au sein du Conseil de Développement Durable de l’Oise (CDDO). L’Agenda 21 a été actualisé en 2009 pour intégrer les nouveaux enjeux. Six priorités ont été déterminées, comme par exemple l’accessibilité du territoire pour tous ou le soutien aux activités économiques solidaires et responsables.

L’Agenda 21 a abouti à des mesures concrètes, dont les Isariens bénéficient déjà au quotidien, comme la Trans’Oise, la « colonne vertébrale » des voies de circulations douces sur le territoire, la modernisation du plan routier, ou le schéma d’Economie Sociale et Solidaire (ESS).

 

Cette labellisation contribuera à diffuser les bonnes pratiques de l’Oise à l’échelle nationale, et apportera un regard nouveau sur les méthodes et le mode de gestion de notre collectivité, pour une amélioration continue.

Commenter

15 000ème siège bébé auto remis

Le 8 mars, à la Maison de la Solidarité et des Familles (MSF) de Beauvais, j’ai remis à des futurs parents de Rochy-Condé le 15 000ème siège bébé auto, en présence de Sylvie Houssin, Vice-Présidente du Conseil général, chargée de l’enfance et des familles.

Depuis 2007, le Conseil général octroie aux parents d’un premier enfant cet outil indispensable de protection des bébés. C’est un élément supplémentaire pour sensibiliser les familles à la sécurité routière, mais c’est aussi un coup de pouce en faveur du pouvoir d’achat. Cette remise du siège auto est l’occasion pour les équipes de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) du Conseil général d’échanger avec les futurs parents, de répondre à leurs questions sur la parentalité et de les informer sur les initiatives départementales en faveur de la petite enfance et des familles : consultations pré et postnatales, accueil des petits et grands…

 

Plus d’informations sur : http://www.oise.fr/solidarite/enfance-famille/les-services-daccueil-et-daccompagnement/

2 commentaires

Les Archives départementales rendent hommage à l’historien Pierre Goubert

Les Archives départementales ont organisé le 5 mars dernier une table ronde consacrée à l’historien Pierre Goubert (décédé le 16 janvier), en présence de sa famille et de ses anciens élèves et collègues. Cette conférence a été suivi du dévoilement de la plaque « Auditorium Pierre Goubert » par les élus du territoire, Sylvie Houssin, Thibaud Viguier et Georges Becquerelles, ainsi que par le Vice-président Alain Blanchard.

Le Conseil général a ainsi rendu hommage à une carrière étroitement liée au département de l’Oise, et à un travail sur le Beauvaisis, qui a profondément modernisé l’étude des territoires.

Le travail de Pierre Goubert m’est également cher parce qu’il a valorisé le territoire rural. Au-delà du professionnel d’exception, le Département a donc rendu hommage à un homme profondément solidaire et engagé dans la vie locale.

Commenter