Archives de la catégorie AU SERVICE DES COLLECTIVITES

Un budget d’ambition et de confiance pour 2015

BudgetNous avons voté aujourd’hui le budget 2015 du Département. Par nos actions, nous visons à créer les meilleures conditions pour naître, s’implanter, grandir dans l’Oise.

Refusons de nous laisser plomber par « la crise » ! Nous le constatons tous les jours : il y a des choses qui fonctionnent bien sur notre territoire ! Je pense par exemple aux quelques 100 entreprises, et non des moindres, associées au label Made in 60 : elles font preuve d’une capacité d’adaptation et d’innovation remarquables, alliant technologie et savoir-faire artisanal.

Le visage de l’Oise a déjà profondément changé ces dix dernières années : notre département s’est forgé une identité. A nous de valoriser et d’étendre ce qui marche ! C’est l’ambition du budget adopté aujourd’hui.

Lire la suite »

, , ,

Commenter

Embellissement et extension du Foyer de vie Saint Rieul à Trumilly

Trumilly Yves RomeLe Foyer de Vie Saint Rieul, à Trumilly, avec l’association Béthel, a bénéficié de l’embellissement et de l’extension de ses locaux, pour accueillir de nouveaux résidents en situation de handicap dans des lieux parfaitement adaptés. Ce projet est le fruit d’un long travail du Département pour développer l’offre d’hébergement adapté dans l’Oise. Il m’était en effet inacceptable que des enfants et des adultes soient obligés de s’éloigner de leurs familles pour trouver, en Belgique par exemple, des structures adaptées à leur manque d’autonomie !

 

Cette réalisation s’ajoute à plusieurs étapes décisives déjà franchies par le Département pour renforcer l’offre d’accueil sur le territoire. En 2008, avec l’association Béthel, nous avons ouvert le premier foyer pour personnes handicapées vieillissantes. À partir de 2011, à Saint Rieul, nous avons construit 42 places d’internat, 4 places de semi-internat et réaménagé les pavillons existants en espaces d’activité. Compte-tenu de la rigueur et du professionnalisme de l’association, le Département a choisi de nouer un contrat de partenariat solide, pour assurer une gestion plus souple des deux foyers et pour garantir un service à la hauteur de l’attente des usagers.

En quelques années, la mobilisation sans faille du Département et de ses partenaires a permis de doubler le nombre de Foyers d’Accueil Médicalisés dans l’Oise, avec la création de trois structures, à Monchy-Saint-Eloi, Bailleul-sur-Thérain et Crépy-en-Valois. Très prochainement, un Foyer d’Accueil Médicalisé pour les personnes atteintes d’un Handicap psychique ou de troubles autistiques complétera l’offre d’accompagnement sur le territoire.

 

Ces ouvertures, indispensables, doivent s’accompagner d’un effort constant pour rendre notre société entière accessible aux personnes ayant un handicap mental. Cette exigence, je la porte au sein de la collectivité départementale et c’est ainsi que la démarche pour traduire les documents administratifs de la MDPH en langage « Facile à Lire et à Comprendre » (FALC) a obtenu ce mois-ci une « Victoire de l’Accessibilité ».

 

Nous le prouvons ainsi : c’est par la mobilisation de tous les acteurs locaux, en confiance, que nous aiderons chacun à trouver une place digne dans notre société.

, , , , , , , ,

Commenter

Saintines : 13 nouveaux logements construits avec l’appui du Département

20141213_100732_La Vigne Boulogne_resizedLorsque la municipalité de Saintines a présenté au Département son souhait de développer le parc immobilier dans la commune, notre collectivité a immédiatement répondu « Présent ! » et mobilisé l’ensemble de ses outils. L’EPFLO a acquis les terrains ciblés (276 000€) et le Département a apporté les financements nécessaires à l’équilibre du budget (95 000 € via l’aide à la pierre et le Fonds Départemental d’Intervention en faveur du Logement). Le 13 décembre, j’ai ainsi eu le plaisir d’inaugurer le projet sorti de terre, 13 logements individuels avec jardins, à coût abordable.

 Leur réalisation rappelle l’attachement du Département à accompagner les communes et leurs groupements, pour répondre à l’une des principales préoccupations de leurs concitoyens : accéder à un toit, à coût raisonnable.

, , , , , ,

Commenter

Canal Seine Nord Europe : une nouvelle étape décisive dans la concrétisation

Canal Seine Nord

Ce matin, au cours d’une réunion à Amiens, en présence de tous les acteurs territoriaux concernés par le projet de canal Seine Nord Europe, Alain Vidalies, secrétaire d’Etat chargé des Transports, a réitéré l’engagement du Gouvernement sur ce dossier et a annoncé la création d’une société de projet, sur le modèle de celle du Grand Paris, en charge de la réalisation du canal. C’est une avancée majeure, que je salue vivement.

Cette réunion de travail a également permis, sur mon intervention, de définir un périmètre d’action plus large intégrant le projet MAGEO pour la mise à grand gabarit de l’Oise entre Compiègne et Creil. Sans ce travail en aval, les grandes péniches ne pourraient pas naviguer entre le futur Canal Seine Nord Europe et la Seine. La prise en compte de cette dimension est cruciale pour assurer la continuité de circulation à grand gabarit entre la façade maritime du Havre et Rouen et les ports du nord de la France, de la Belgique et des Pays Bas.

Bien conscientes des enjeux économiques, les collectivités locales se sont fortement mobilisées autour de ce projet structurant pour leurs territoires. En reliant sur plus de 100km les bassins de la Seine et du Nord à ceux des 20 000km du réseau européen, le Canal Seine Nord Europe sera un formidable moteur pour l’économie locale, avec la création de 4500 emplois directs et indirects pendant le chantier et près de 25 000 d’ici 2030.

C’est pourquoi, malgré un contexte budgétaire difficile, les collectivités territoriales se sont engagées à soutenir ce projet. En particulier, les quatre départements l’Oise, la Somme, le Nord et le Pas de Calais, participeront au financement à hauteur de 500 millions d’euros. Cette contribution vient ainsi compléter un financement européen de 2 milliards d’euros, soit 40% du coût total de l’infrastructure.

Avec un temps d’avance, le Conseil général, à l’aide d’un syndicat mixte, a su créer les conditions nécessaires pour positionner le département au cœur du trafic international. Par la construction du port fluvial de Longueil-Sainte-Marie, l’Oise dispose déjà d’une plateforme multimodale opérationnelle avant même l’ouverture du Canal. Celle-ci peut accueillir jusqu’à 20 000 conteneurs par an et sera bientôt reliée aux réseaux autoroutier et ferroviaire.

Enfin, l’ensemble des acteurs territoriaux s’est réengagé sur l’objectif de lancement des travaux en 2017 en vue d’une mise en service à partir de 2023.

, , ,

Commenter

Gendarmerie de Bresles : les travaux de construction sont lancés

Gendarmerie Bresles

Le chantier pour la future caserne de gendarmerie de Bresles est en marche ! Ce lancement marque l’aboutissement d’un travail obstiné, depuis plusieurs années, pour faire prendre conscience à l’Etat de l’attente forte des habitants des 14 communes concernées par le casernement. Grâce à l’écoute dont a fait preuve Manuel Valls, la situation a été débloquée et les gendarmes de l’Oise bénéficieront dans 16 mois d’une caserne neuve, comprenant 28 logements.

Bresles caserne

Le Département a choisi d’investir 10 millions d’euros dans ce projet, au-delà de ses compétences, par conviction républicaine : la sécurité est un droit fondamental, indispensable pour que chacun trouve sa place dans notre société, dans le respect mutuel et l’ordre. Sans conteste, améliorer la sécurité des personnes, c’est améliorer le vivre-ensemble ! C’est aussi un élément décisif pour faciliter l’implantation des entreprises sur notre territoire.

Le Département a donc choisi de devenir propriétaire de 39 casernes de gendarmeries sur les 45 que compte l’Oise, impulsant un programme ambitieux pour renforcer l’attractivité de l’Oise auprès des gendarmes. 12 projets d’ampleur ont été conçus à cette fin : la construction de nouveaux locaux à Orry-la-Ville, Brenouille, Clermont, Mouy, Noailles, Saint-Leu d’Esserent et Bresles ; la réhabilitation ou l’extension, à Songeons, Méru, Choisy-au-Bac, Liancourt et Breteuil. Des études sont également en cours pour Auneuil. Aujourd’hui, grâce à cette politique soutenue d’investissements immobiliers, les forces de gendarmerie sont particulièrement bien accueillies et logées dans l’Oise. Le Département assure aussi une présence forte sur tous les territoires pour répondre efficacement aux besoins de tous, y compris en zones rurales.  Lire la suite »

, , , , ,

Commenter

Une Victoire de l’accessibilité décernée à la MDPH et à l’Adapei de l’Oise autour d’un projet commun : le Facile à Lire et à Comprendre

Yves Rome MDPHAprès l’obtention de différents prix récompensant la pertinence et l’efficacité des actions menées par le Département de l’Oise dans le champ du numérique, de l’Education ou encore de la Solidarité, j’ai l’honneur de vous informer d’une nouvelle victoire pour nos territoires : celle de l’Accessibilité pour les personnes ayant un handicap mental, psychique ou cognitif.

 

Cette victoire, attribuée par l’Urapei de Picardie (Union régionale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis), vient mettre en lumière un projet commun, porté par la Maison Départementale des Personnes Handicapées et l’Association Départementale de Parents, d’Amis et de Personnes Handicapées Mentales dite Adapei de l’Oise, le Facile à Lire et à Comprendre (FALC).

Lire la suite »

, , , ,

Commenter

Passez des fêtes de fin d’année « Made in 60 »

Marché de Noël départementalChacun d’entre nous aspire, plus que jamais, à retrouver les valeurs originales des fêtes de fin d’année : l’authenticité, le partage et la convivialité d’antan. Dans l’Oise, le Département facilite ce retour aux sources avec « Mains et Merveilles » et « Le Marché de Noël » : ces deux manifestations vous donnent l’occasion rare de découvrir les producteurs près de chez vous, le terroir et le savoir-faire au fondement de l’identité isarienne.

Le temps d’un week-end, le Parc du Département se transforme en marché féérique, agrémenté de nombreuses activités pour toute la famille : le train à vapeur, les lutins facétieux, les ateliers pour cuisiner ses petits biscuits… C’est aussi l’occasion d’échanger en toute convivialité avec les producteurs locaux, qui vous guideront pour « consommer local » durant les fêtes : miels, pains d’épices, nougats macarons et chocolats, mais aussi fromages du terroir, pains et charcuteries… Il y en a pour tous les goûts !

Et pour faire découvrir le « Made in 60 » à vos proches, le Département double son Marché de Noël d’une exposition des artisans d’art de l’Oise : décoration, bijoux, textile, tableaux… Pour sa dixième édition, « Mains et Merveilles » a déployé un décor de conte de fées, un digne écrin pour les œuvres des 43 artisans d’art, réunis jusqu’au 16 janvier à l’Hôtel du Département.

 

C’est ainsi le savoir-vivre et le savoir-faire isariens, notre gastronomie et notre convivialité, que le Département met à l’honneur durant ces deux journées, pour apporter à nos fêtes de fin d’année un sens, un supplément d’âme et une joie retrouvée.

, , , ,

Commenter

Le Département fête ses champions !

Le Département de l'Oise fier de ses athlètesLe Département organise le 4 décembre la Soirée des Exploits Sportifs, à Nogent-sur-Oise : l’ensemble des sportifs qui se sont illustrés l’année passée, qu’ils soient juniors ou seniors, dans le cadre de leur scolarité ou dans leur pratique personnelle, en équipe ou en individuel, en France ou à l’étranger, en somme, tous ceux qui ont décroché leur place sur les podiums sont conviés à cette grande soirée conviviale, soit 244 Isariens.

Leurs résultats sportifs viennent récompenser des années d’effort et leur endurance à toute épreuve. Moral d’acier, courage et envie d’oser : voilà des valeurs du sport à transmettre largement. Les jeunes élus Conseillers Généraux Jeunes y travaillent : les membres de la commission « Sport et valeurs » seront présents à la Soirée des Exploits Sportifs pour interviewer les champions en vue de réaliser un documentaire à destination des collégiens.

Nos Champions ont beaucoup à nous apprendre pour que notre société joue plus collectif et pour qu’on retrouve l’envie de se surpasser, avec espoir et optimisme. Ils peuvent compter sur le Département pour leur donner la parole !

 

 

Les Conseillers Généraux Jeunes de la commission « Sport et valeurs »

Les Conseillers Généraux Jeunes de la commission « Sport et valeurs »

, , , ,

Commenter

TELOISE : l’objectif 100% haut-débit atteint…et même largement dépassé dans l’Oise!

photoNous soufflons en ce 4 décembre les bougies de la délégation de service public TELOISE, qui, à l’issue de ces 10 premières années d’exploitation, a rempli les objectifs qu’on lui avait assignés, à savoir connecter 100% du territoire de notre département au haut-débit. Dès 2012, nous avons réussi à délivrer un service universel du haut débit, partout et pour tous, positionnant ainsi l’Oise parmi les départements pionniers en la matière.

TELOISE a su prendre une longueur d’avance, avec déjà au compteur plus de 1 200 km de fibre optique déployés, le raccordement en fibre de près de 400 collectivités et entreprises, le très haut débit dans tous les collèges du département…

Dans l’Oise, nous avons ouvert la voie à la métamorphose numérique des territoires, que nous sommes conduisons actuellement avec le Département : le plan Oise Très Haut Débit, la fibre optique au domicile de chaque Isarien, en moins de 10 ans, sans frais de raccordement. Les travaux sont en cours dans plus de 20 communes et plus de 60 autres chantiers seront lancés en 2015. L’Oise numérique avance surement.

 

Les difficultés économiques que traversent nos sociétés ne relèvent pas d’une quelconque « crise » mais bien d’une mutation de notre économie, semblable aux précédents historiques des révolutions agricoles et industrielles. Aussi, il nous faut anticiper et susciter la métamorphose numérique des territoires. Tel est bien l’enjeu porté par le Département, qui agit avec volonté en ce sens.

, , , , , , ,

Commenter

La-Chapelle-aux-Pots – Ferrières-en-Bray à vélo : c’est maintenant possible !

Yves Rome Trans'Oise

Avec Roland GUILLAUX, maire de Saint-Germer-de-Fly, Gérard HEDIN, maire de Saint-Paul, François TAVAUX, président du comité départemental de cyclotourisme et Jean-Louis AUBRY, Vice-président du Conseil général, chargé du tourisme et des liaisons douces et Conseiller départemental du canton du Coudray-Saint-Germer

Un nouveau tronçon de Trans’Oise est entré en service : 12,5 km entre La-Chapelle-aux-Pots – Ferrières-en-Bray, réservés aux piétons, rollers et personnes à mobilité réduite. L’itinéraire traverse 4 communes de l’Oise (La-Chapelle-aux-Pots, Blacourt, Cuigy-en-Bray et Saint-Germer-de-Fly), pour s’étirer à terme jusqu’à Ferrières-en-Bray, en Seine-Maritime.Au printemps 2015, 14 nouveaux kilomètres seront en service entre La-Chapelle-aux-Pots et Beauvais. 

Les usagers bénéficient de tout le confort nécessaire, avec un trajet agrémenté d’aires de pique-niques, tables, bancs… Le tracé tient compte des principaux pôles d’emploi du secteur, pour conduire chacun en sécurité vers son entreprise, son collège, ou ses commerces de proximité.

Le Département donne ainsi des arguments supplémentaires aux Isariens pour les inciter à laisser leur voiture au garage. Moins de stress, moins de pollution : les conducteurs ont tout à y gagner. Ce projet a lancé une véritable dynamique : on compte plus de 550 000 passages depuis 2009, dont plus de 200 000 l’année dernière.

 

Ces résultats confortent le Département dans ses efforts.

Notre collectivité ira bien au-delà des 106 km de Trans’Oise déjà réalisés, pour déployer à terme 240 km de voies douces dans toute l’Oise.

Le Département entraîne aussi les communes dans cette démarche, en incitant à l’élaboration des schémas territoriaux pour poursuivre le tracé en agglomération. Le Département apporte une cohérence d’ensemble aux initiatives locales, avec le schéma départemental des circulations douces.

Notre collectivité élargit aussi la concertation à l’ensemble des acteurs de la mobilité : notre objectif est d’instaurer à terme une complémentarité entre les voies douces, les bus et les TER régionaux, pour faciliter l’utilisation de plusieurs modes de transports au cours d’un même déplacement (l’intermodalité).

 

Les citoyens aspirent plus que jamais à un quotidien apaisé, dans un cadre de vie préservé. Le Département, par ses efforts pour développer les alternatives au « tout-automobile », contribue à construire cette société plus inclusive, organisée autour des services de proximité, où le lien social retrouve toute sa place.

, , , , ,

Commenter