Archives de la catégorie OISE

Très Haut Débit pour tous : les travaux continuent d’avancer !

Hermes THDLe 24 juillet, j’ai visité le chantier de déploiement de la fibre optique à Hermes, l’une des 21 communes où les travaux sont actuellement en cours. L’Oise continue d’avancer vers la concrétisation du « très haut débit pour tous ».

 

La fibre optique apporte aux usagers, internautes ou non, de nouveaux services pour améliorer leur quotidien et favoriser l’activité économique : télétravail, télémédecine, e-commerce…

Le déploiement du THD sur l’intégralité du département est aussi un moyen incontestable de lutter contre la fracture numérique. En donnant priorité aux zones grises actuelles, le Conseil général marque ainsi sa volonté, forte, d’assurer l’égalité entre les territoires.

 

Pour atteindre l’objectif ambitieux qu’il s’est fixé, le Département a réuni au sein d’une même structure, le SMOTHD, les échelons communaux, intercommunaux, régionaux, étatique et européen. Cette démarche partenariale montre la complémentarité qui existe entre les acteurs locaux et rappelle l’utilité du « millefeuille territorial ».

Les négociations conduites par les partenaires ont ainsi abouti à plusieurs avancées décisives pour les Isariens, comme le raccordement de chaque domicile à la fibre à coût zéro pour l’usager.

, , , , , ,

Commenter

La déviation de Mouy est en route

Sur le chantier, avec Béatrice Lejeune, Vice-présidente du Conseil régional

Sur le chantier avec Anne-Claire Delafontaine, Vice-Présidente du Conseil général, Conseillère générale du canton de Mouy

J’ai donné le 24 juillet le premier coup de pioche de la déviation de Mouy, qui contribuera à détourner hors de la commune une partie du trafic de la RD 137.

 

Le nombre d’usagers et de poids lourds avait fortement augmenté ces dernières années sur cet axe stratégique, qui assure la liaison entre Noailles et Liancourt, alors même qu’il n’était pas prévu pour supporter un tel trafic.

 

Le Département a donc choisi de construire une déviation pour répondre à la demande des habitants de Mouy, souhaitant davantage de sécurité et de tranquillité en centre-ville. Les usagers de la route bénéficieront quant à eux d’une circulation plus fluide. L’amélioration du trafic est aussi un levier supplémentaire pour l’attractivité du territoire, facilitant les échanges entre les pôles d’emploi.

 

Le Conseil général assume l’intégralité du coût total, soit 19 millions d’euros. Ce projet s’inscrit en effet dans les priorités fixées par le Département : offrir aux Isariens des routes sûres et modernes, pour des trajets en toute sécurité, dans un territoire toujours plus attractif.

, , , , ,

Commenter

« Savoir nager » : présentation du dispositif avec Thierry Braillard, Secrétaire d’Etat aux sports

Avec Thierry Braillard, Secrétaire d'Etat aux Sports et Francis Luyce, président de la Fédération Française de Natation

Avec Thierry Braillard, Secrétaire d’Etat aux Sports et Francis Luyce, président de la Fédération Française de Natation

Le Secrétaire d’Etat Thierry Braillard est venu dans l’Oise, le 22 juillet, pour présenter le dispositif « Savoir nager », aux côtés du président de la Fédération Française de Natation Francis Luyce.

 

Ce dispositif d’apprentissage, soutenu par le Ministère chargé des sports, est proposé gratuitement à tous les enfants de 6 à 12 ans, principalement durant la période estivale, afin que chaque bénéficiaire sache nager dès son entrée en classe de 6ème.

Il en va de la sécurité des plus jeunes, pour prévenir les noyades, et c’est aussi un levier pour ouvrir largement l’accès aux activités nautiques : voile, plongée, canoë, jeux d’eau…

 

Pour l’année 2014, 3 associations de l’Oise (l’Entente Aquatique Nogent Villers, le Cercle Nageurs Senlis Picardie Sud Oise et le Beauvais Aquatic Club) participent à l’opération, gérée par la Fédération Française de Natation.

 

Savoir nager affiche« Savoir nager » est un atout supplémentaire pour encourager à la pratique sportive dans le département, en plus des nombreuses initiatives du Conseil général, comme le Coupon Oise Sport, la réduction de 15 €  pour faciliter l’acquisition de licence sportive par les jeunes de moins de 18 ans (contre 10 € les précédentes années).

 

 

 

Découvrez le programme « Savoir nager » sur le site du Ministère chargé des Sports, et consultez toutes les aides départementales aux sports sur Oise.fr.

, , , ,

Commenter

L’aéroport de Beauvais-Tillé, plus facilement accessible grâce à la nouvelle desserte

Yves Rome aéroport Beauvais - Tillé

Avec Joseph Sanguinette, Vice-président du Département de l’Oise, Dominique Devillers, 1er Vice-président de la Communauté d’Agglomération du Beauvaisis, le Préfet de l’Oise, Béatrice Lejeune, Vice-présidente de la Région Picardie, Bruno Marchetti, Maire de Tillé, et Patrick Deguise, Vice-président du Département de l’Oise chargé de la voirie départementale et des infrastructures.

J’ai inauguré le 21 juillet la nouvelle desserte construite par le Département pour accéder à l’aéroport de Beauvais-Tillé. Elle détournera près de 90% de la circulation aux abords de la plate-forme, ce qui améliorera considérablement l’accès aux terminaux. L’investissement, d’un total de 6,5 millions d’euros, est cofinancé par le Département et la Région.

Cette réalisation est un atout supplémentaire pour l’activité de l’aéroport, tout en garantissant aux riverains un cadre de vie préservé, en plus des aménagements déjà réalisés comme le chemin piétonnier et cycliste le long de la RD 1001.

 

La modernisation de la plateforme bénéficie pleinement à l’économie locale : la dernière étude du BIPE reporte ainsi 50 millions d’euros de valeur ajoutée et 3 620 emplois générés (directs et indirects).

Le SMABT et les collectivités membres continuent donc de conduire des projets ambitieux et structurants pour l’avenir de l’aéroport : une nouvelle tour de contrôle verra le jour en 2016 ; et dès 2014, un pôle multimodal sera mis en service pour favoriser le transport par car, plus écologique, et déjà majoritairement utilisé par les passagers.

, , , ,

Commenter

Mobilisés pour l’emploi : signature de la convention avec Pôle Emploi

Avec Monsieur Jean Bassères, Directeur général Pôle Emploi et Dominique Ferrari, Directrice territoriale Pôle Emploi Oise

Avec Monsieur Jean Bassères, Directeur général Pôle Emploi et Dominique Ferrari, Directrice territoriale Pôle Emploi Oise

J’ai rencontré aujourd’hui le Directeur général de Pôle Emploi, le Directeur régional en Picardie et la Directrice Départementale dans l’Oise pour signer la convention entre nos deux institutions, suite au protocole d’accord adopté en mai dernier.

Nous mobilisons ainsi nos forces autour un même objectif : renforcer l’accès et le retour à l’emploi de tous les Isariens, en créant les conditions d’un accompagnement global. Les démarches des demandeurs d’emploi seront simplifiées et ils bénéficieront d’un service d’une réactivité sans faille, grâce à la prise en compte simultanée de leur situation sociale, environnementale et professionnelle par nos équipes.

 

L’association entre le Département de l’Oise et Pôle Emploi est quasiment inédite en France. Cette initiative rappelle notre capacité à dépasser les clivages et à construire autrement, pour concevoir le modèle social de demain et encourager la société toute entière à trouver les clefs de la cohésion sociale.

Dans l’Oise, sans attendre de nouvelles organisations pour agir, nous expérimentons chaque jour les bienfaits de l’intelligence collective pour trouver les réponses aux besoins des habitants et les déployer rapidement.

, , ,

Commenter

De nouveaux « contrats de qualité de services » entre le Département et 9 associations d’aide à domicile

Le 30 juin, j’ai réuni à l’Hôtel du Département les 9 services d’aide à domicile autorisés de l’Oise pour signer les « contrats de qualité de services », en faveur de la qualité du maintien à domicile de nos aînés.

 

La société progresse en âge ; les familles font face à de fortes contraintes en matière de pouvoir d’achat ; et le système de financement arrive à bout de souffle. Il revenait donc au Conseil général d’inventer un nouveau modèle pour assurer l’avenir des services d’aide à domicile.

3 objectifs ont guidé la réflexion du Département et des associations autorisées : l’amélioration continue de la qualité des interventions ; le déploiement de nouveaux services, notamment pour les aidants familiaux ; et l’expérimentation tarifaire, pour garantir la pérennité des organisations.

Lire la suite »

, , , ,

Commenter

Fusion Picardie-Nord-Pas-de-Calais : les Députés suivent le choix des Isariens !

Le grand choix ma région de demainUn nouveau découpage régional a été adopté tôt ce matin par les députés après une nuit de débats : la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais fusionnent en une seule et même région.  Les arguments avancés de cohérence territoriale pour répondre aux enjeux de demain ont porté : développement des axes de transport existant, projet de canal Seine-Nord-Europe, patrimoine culturel et historique…

C’était le choix de plus de 55% des Isariens qui se sont déjà exprimés lors de la grande consultation citoyenne « Ma région de demain », que je n’ai cessé de relayer auprès du Gouvernement et au Sénat lors des débats sur la réforme territoriale. Nous avons été entendus !

Je me félicite que le débat démocratique initié dans l’Oise puisse faire progresser une réforme nécessaire pour l’avenir de notre pays.

Avec une grande région Picardie-Nord-Pas-de-Calais, la collectivité départementale sera plus que jamais indispensable pour assurer la solidarité et la proximité sur notre territoire. Il s’agit désormais de construire un avenir nouveau pour les départements, en renforçant les compétences des conseils généraux au service des populations.

, , , , , , ,

Commenter

Avenir du Département de l’Oise : les Isariens ont été entendus !

 

Le grand choixPlus de 15 000 réponses ont été reçues dans le cadre de la grande consultation départementale  »Le Grand Choix« , que j’ai lancée face au projet de redécoupage du gouvernement, qui prévoyait le mariage de la Picardie avec la Champagne-Ardenne. Plus de 95% des Isariens refusent ce rapprochement et 56% d’entre eux demandent à rejoindre la région Nord-Pas de Calais.

 

Leur choix a été entendu par les députés, qui proposent désormais une carte à 13 régions, avec la création d’une grande région Picardie-Nord Pas de Calais.

 

Après avoir été à l’initiative de cette première bataille menée aux côtés des Isariens, je poursuis mon combat au service de l’Oise qui a plus que jamais besoin, a fortiori dans une grande région, d’un échelon départemental garant des solidarités territoriales et des services de proximité.

J’ai participé hier à l’Assemblée Nationale à la première réunion du groupe de travail sur le maintien des Conseils généraux dans les territoires ruraux.

 

Les 70 parlementaires (Députés et Sénateurs) présents ont partagé le constat que ni les Régions agrandies ni les intercommunalités ne pourront exercer les compétences des conseils généraux en matière de services de proximité à la population, d’aide aux communes, d’aménagement du territoire et de soutien à la vie associative, culturelle et sportive. La suppression des conseils généraux serait un affaiblissement des territoires ruraux, notamment dans l’Oise qui ne compte pas de métropole mais 3 agglomérations de taille moyenne.

 

L’Oise, pionnière et innovante apportera, sa contribution à cette nouvelle étape de la décentralisation.

, , , , , ,

Commenter

Parcs et Jardins de l’Oise : Aloïse nous ouvre les portes du Pays des Merveilles

le trioLa dernière représentation du festival « Parcs et Jardins de l’Oise » 2014 s’est tenue au Prieuré de Wariville le 4 juillet, en nocturne.

La compagnie « Les Anthropologues » y présentait une création unique, « Aloïse au Pays des Merveilles », mêlant théâtre, musique et danse.

 

Cette manifestation culturelle, ouverte à tous, est  proposée par le Conseil général depuis 6 ans, avec un succès croissant chaque année. L’édition 2014 de « Parcs et Jardins » a rencontré un succès exceptionnel, emmenant plus de 2 200 promeneurs-spectateurs au cœur de 6 jardins d’exception de l’Oise.

, ,

Commenter

Routes de l’Oise : les agents départementaux se mobilisent au quotidien pour votre sécurité

Département présent

Le Département a fait de la sécurité et de la fluidité sur les routes une priorité. Il en va de la qualité de vie des Isariens et de l’attractivité de l’Oise.

Nos concitoyens attendent de leur service public routier une efficacité et une réactivité permanentes. Pour cette mission, le Conseil général mobilise 340 agents, au quotidien, pour aménager et entretenir les 4 076 km de réseau.

Le Département est le niveau optimal pour l’aménagement et l’entretien des routes : il est porteur d’un véritable projet de territoire, que seule une collectivité de proximité peut porter.

 

Mais comme tous les services publics de proximité portés par le département, celui du réseau routier départemental est mis en danger aujourd’hui par les projets de réformes gouvernementales. Que pourrait-on attendre de décisions prises de Reims ou de Chalons-en Champagne ?

En tant que Président du Conseil général, mais aussi en tant que Sénateur, je me mobilise contre ce projet imposé depuis Paris, pour défendre un service public qui répond efficacement, au quotidien, à l’intérêt des habitants de notre territoire.

, ,

Commenter